logo haubergier 150Ensemble Choral du Haubergier

G. Carissimi : Historia di Jephte

Historicus (Alto)

Cum vocasset in proelium
filios Israel rex filiorum Ammon
et verbis Jephte acquiescere noluisset,
factus est super Jephte Spiritus Domini,       
et progressus ad filios Ammon
votum vovit Domino dicens :

Comme le roi des fils d'Ammon provoquait
les enfants d'Israël à la guerre
et ne voulait pas accepter les propositions de Jephté ,
l'esprit du Seigneur se posa sur Jephté ;
il marcha contre les fils d'Ammon
et adressa un vœu à l'Eternel, disant :

Jephte

Si tradiderit Dominus filios Ammon in manus meas ,
quicumque primus de domo mea occurerit mihi,
offeram illum Domino in holocaustum.

Si le Seigneur livre les fils d'Ammon entre mes mains,
quiconque sortira en premier de ma maison au devant de moi,
je l'offrirai en holocauste à l'Eternel.

 Chorus

Transivit ergo Jephte ad filios Ammon,
ut in spiritu forti et virtute Domini pugnaret contra eos.

Puis Jephté marcha contre les fils d'Ammon,
fort de l'esprit et de la puissance du Seigneur, pour les combattre.

Historicus (Duo)

Et clangebant tubae,
et personabant tympana,
et proelium commissum est
adversus Ammon.

Et les trompettes sonnaient
et les tambours battaient            
et la bataille fût engagée
contre les fils d'Ammon.

Bassus solus

Fugite , cedite, impii, perite gentes,
occumbite in gladio ;
Dominus exercituum in proelium surrexit
pugnat contra vos.

Fuyez, soumettez-vous, impies,
succombez sous notre glaive,   
car le Seigneur s'est levé pour livrer bataille       
et combat contre vous.

Chorus

Fugite, cedite, impii,
corruite,
et in furore gladii dissipamini.                      

Fuyez, soumettez-vous, impies,
dispersez-vous,
nous vous éparpillerons sous la fureur de nos glaives.

Historicus (Soprano)

Et percussit Jephte viginti civitates
Ammon plaga
magna nimis .

Et Jephté s'empara
de vingt cités des fils d'Ammon,              
en faisant un grand carnage.

Historicus (Trio)

Et ululantes filii Ammon, facti sunt
coram fillis Israel humiliati.

Et, se lamentant, les fils d'Ammon furent
humiliés devant les enfants d'Israël.

Historicus (Bassus)

Cum autem victor Jephte in domum suam reverteretur,
occurrens ei unigenita filia sua
cum tympanis et choris praecinebat :

Jephté retourna alors à sa demeure.                                          
Et voici que sa fille unique sortit au devant de lui
avec des tambourins et des danses, et elle chantait ainsi :

Filia

Incipite in tympanis
et psallite in cymbalis.
Hymnum cantemus Domino,
et modulemur canticum.
Laudemus regem coelitum,
laudemus belli principem,
qui filiorum Israel victorem ducem reddidit.      

Venez, frappez de joie les tambourins,
et faites sonner les cymbales.
Chantons un hymne au Seigneur,
et offrons-lui nos chants mélodieux.
Louons le roi des cieux,
louons le Seigneur des Armées
qui nous ramène, victorieux, le chef des enfants d'Israël.

Filia (Duo)

Hymnum cantemus Domino    
et modulemur canticum,
qui dedit nobis gloriam
et Israel victoriam.

Chantons un hymne au Seigneur,
et offrons- lui nos chants mélodieux,
à lui qui nous a donné la gloire
et à Israël la victoire.

Filia

Cantate mecum Domino,       
cantate omnes populi,
laudate belli principem,
qui dedit nobis gloriam
et Israel victoriam.

Chantez avec moi pour le Seigneur,
chantez tous les peuples,
louez le Seigneur des Armées,
qui nous a donné la gloire
et à Israël la victoire.

Chorus

Cantemus omnes Domino,
laudemus belli principem
qui dedit nobis gloriam
et Israel victoriam.

Chantons tous le Seigneur,
louons le Seigneur des Armées
qui nous a donné la gloire
et à Israël la victoire.

Historicus (Alto)

Cum vidisset Jephte,
qui votum Domino voverat
filiam suam venientem in occursum,
in dolore et lachrimis
scidit vestimenta sua et ait :

Quand Jephté vit sa fille,
qu'il avait vouée au Seigneur,                  
venir à sa rencontre,
pris de douleurs et de larmes,
il déchira ses vêtements et dit :

Jephté

Heu mihi ! filia mea, heu
decepisti me, filia unigenita,
et tu pariter, heu filia mea decepta es.  

Malheur à moi, ma fille, hélas,
tu m'as mené à ma perte, toi, ma fille unique,
et, toi aussi, hélas, ma fille, tu es perdue.

Filia

Cur ego te pater decepi,
et cur ego filia tua unigenita                
decepta sum ?

Qu'ai-je fait, mon père, pour causer ta perte,
et comment, moi, ta fille unique,
puis-je être perdue ?

Jephté

Aperui os meum ad Dominum,
ut quicumque primus
de domo mea occurrerit mihi
offeram illum Domino in holocaustum .
Heu mihi ! filia mea, heu decepisti me,
filia unigenita , decepisti me, et tu pariter,
heu filia mea, decepta es.

J'ai fait le vœu à l'Eternel,
que quiconque, sortirait en premier,
de ma maison au-devant de moi,
je l'offrirai au Seigneur en holocauste.
Hélas, ma fille, hélas, tu m'as mené à ma perte,
toi, ma fille unique, et de même,
hélas, ma fille, toi aussi tu es perdue.

Filia

Pater mi,si vovisti votum Domino
reversus victor ab hostibus,
ecce ego, filia tua unigenita,
offer me in holocaustum victoriae tuae,   
hoc solum pater mi praesta
filiae tuae unigenitae ante quam moriar.

Oh, mon père, si tu as fait ce vœu au Seigneur,
et rentres victorieux de nos ennemis,
alors, moi, ta fille unique,
offre-moi en sacrifice pour ta victoire ;
mais, seulement, mon père, accorde à
ta fille unique, une seule chose avant de mourir.

Jephté

Quid poterit animam tuam, quid poterit te,
moritura filia, consolari?

Mais que puis-je t'accorder, ma fille,
pour consoler ton âme, toi qui va mourir.           

Filia

Dimitte me, ut duobus mensibus
circumeam montes ut cum sodalibus meis,
plangam virgintatem meam.

Laisse- moi partir pendant deux mois
dans la montagne avec mes compagnes           
pleurer sur ma virginité.

Jephté

Vade, filia mea unigenita
et plange virginitatem tuam.

Va donc, ma fille unique
et pleure sur ta virginité.          

Historicus (a 4)

Abiit ergo in montes filia Jephte,                  
et plorabat cum sodalibus
virginitatem suam, dicens :

Ainsi la fille de Jephté partit-elle dansla montagne
et pleura avec ses compagnes
sur sa virginité, disant :

Filia

Plorate colles, dolete montes,

et in afflictione cordis mei ululate !

(Echo : ululate !)

Ecce moriar virgo et non potero
morte meis filiis consolari,
ingemiscite silvae, fontes et flumina,
in interitu virginis lachrimate !
(Echo : lachrimate !)

Heu me dolentem in laetitia populi,
in victoria Israel et gloria patris mei,
ego, sine filiis virgo,
ego, filia unigenita,
moriar et non vivam.
Exhorrescite rupes, obstupescite colles,
et valles et cavernae in sonitu horribili resonate !
(Echo : resonate !)

Plorate, filii Israel,
plorate virginitatem meam,
et Jephte filiam unigenitam
in carmine doloris lamentamini.

Pleurez collines, affligez-vous montagnes,
et sur la tristesse de mon cœur, lamentez-vous !
(Echo : lamentez-vous !)

Car je vais mourir vierge et, au moment de ma mort,
sans la consolation de mes enfants ;
pleurez sur moi, forêts, fontaines et rivières,
pleurez la mort d'une vierge !
(Echo : pleurez !)

Las, voyez-moi en deuil parmi la joie du peuple,
la victoire d'Israël et la gloire de mon père ;
car je suis vierge et sans enfants,
et moi, fille unique,
je ne dois plus vivre mais mourir.
Tremblez rochers, étonnez-vous collines,
et vous, vallées et cavernes, résonnez d'horreur !
(Echo : résonnez !)

Pleurez, enfants d'Israël,
pleurez sur ma virginité,
et sur la fille unique de Jephté
en chants douloureux, lamentez-vous.

 Chorus

Plorate, filii Israel,
Plorate, omnes virgines,
et filiam Jephte ungenitam in carmine  
doloris lamentamini.

Pleurez, enfants d'Israël,
pleurez toutes les vierges,
et sur la fille unique de Jephté
en chants douloureux, lamentez-vous.