G. Fauré, Le Cantique de Jean Racine

Ecrit par Fauré en 1863 sur le texte d’un des hymnes du Bréviaire romain traduit en vers  par Jean Racine, ce Cantique valut à son auteur un premier prix de composition. Destiné à l’origine à un chœur à 4 voix mixtes, l’accompagnement fut conçu pour orgue ou pour piano, puis pour harmonium et quintette à cordes ou orchestre. Simplicité  mélodique, limpidité de la polyphonie, aisance et plénitude de l’écriture chorale font de cette pièce de jeunesse un chef d’œuvre achevé.